Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bon, avant de commencer, je tiens à préciser que je ne connaissais que très peu les Strokes mais beaucoup plus Julian Casablancas pour son très bon album solo "Phrazes for the Young" (dont je ferais un "rewind" prochainement). Je ne vais donc pas différencier en profondeur les Strokes d'aujourd'hui aux Strokes d'il y a 5 ans.


Alors, je dois dire que lorsque j'ai débuté cet album, par "Machu Picchu" donc, les premières notes 80's ne m'on pas vraiment inspiré confiance, j'étais même déjà un peu dans le doute. Puis j'ai continué la musique et je sais pas pourquoi, mais le son m'a paru tout de suite plus intéressant, malgré le fait que la voix de Casablancas soit un peu modifiée. Ce titre nous démontre que les Strokes version "Garage Rock" ont évolués pour un son plus propre et parsemé de pop. Vient ensuite "Under Cover of Darkness". Premier titre entendu, et pour cause il s'agit du single, c'est ce qui m'a donner confiance en cet album, grâce aux sonorités rétro, tout en retrouvant la voix de Casablancas toute en puissance. Mais suit alors "Two king of Happiness". Assez étrange cette chanson. Autant le précédent titre m'a plu en parti justement grâce à son coté rétro, autant ici le charme n'a pas opéré. Dommage...
Pour "You're so Right" c'est pas non plus ma tasse de thé! Je crois reconnaître un peu de Crystal Castles, et même si j'aime bien le groupe, version Strokes cela ne passe pas. Passons à "Taken for a Fool" où je retrouve ici un peu du Casablancas que je connais, tout en rajoutant un peu de punch à la chanson, ce qui apporte une nouvelle dimension à la voix de Casablancas. Assurément un des meilleurs titres de l'album. Concernant "Games", musique aux sonorités très pop des 80's encore une fois, on peu toutefois y trouver la signature des Strokes en partie grâce à la voix si emblématique de Casablancas, apportant une certaine mélancolie.
"Call me Back", voila le véritable ovni pour moi! De ce que je connais des Strokes et de Casablancas, je n'y avais pas entendu ce son! Cela prouve leur réel envie d'évolution et on ne peu que les félicités, tant le titre est une petite bulle de douceur dans un album aux tonalités plus électrisantes. En écoutant "Gratisfation", je suis assez convaincu du son mais je sais pas, je ne le sens pas complètement abouti, il manque ce petit truc... Peut être aurait-il fallu un peu plus d’énervement. Alors, "Metabolism", j'ai peu d’emballement pour ce morceau et vais donc passer pour "Life is simple in the Moonlight" qui clôt plutôt bien l'album en mélangeant la balade pop avec des moments plus rock même si l'album n'est pas que cela bien sur.
Alors voila, à vouloir toucher un peu à tout, forcement il y a quelques crushs, malgré cela je découvre un bon album dans l'ensemble même si il aurait pu (dû?) être meilleur... Peut être me plaira t-il encore plus avec le temps.


Je termine par le single et mon coup de coeur :
Le single de l'album - "Under Cover of Darkness".
Mon coup de coeur - "Machu Picchu".
Tag(s) : #Julian Casablancas, #The Strokes, #Albums Kritiks'